15.00

Description

Amis lecteurs,

Ce numéro 44-1 de la revue Études Héraultaises porte la marque de profonds changements dans l’organisation et l’édition de la revue.

Une première rupture est liée à la disparition prématurée de Jean Nougaret, père fondateur et véritable cheville ouvrière de l’association Études sur l’Hérault. Frappé par la maladie, il a passé le relais à une nouvelle équipe avant de disparaître, douloureusement, au crépuscule de l’année 2013. Jean Nougaret a été jusqu’au bout de sa vie un homme de courage, de convictions profondes et d’abnégation totale dans la fondation d’une œuvre scientifique remarquable. Il s’est montré un animateur infatigable, grâce à qui le département de l’Hérault, comme terrain d’étude, a pu attirer de nombreux chercheurs professionnels et amateurs. Leurs publications valorisent, depuis plus de 30 ans, un patrimoine exceptionnel, facteur de connaissances, d’identité et de cohésion sociale.

La seconde rupture porte sur la forme et le contenu de la revue Études Héraultaises. L’objectif de la nouvelle direction de la publication, et d’un comité de lecture étendu, sera, tout à la fois, de ne rien lâcher sur la rigueur scientifique des textes retenus, et de viser un lectorat aussi large que possible. Des articles plus courts, mais encadrés par des normes de publication précises, avec résumés et mots-clés bilingues, s’enrichissent de l’usage, dans la mesure du possible, de la couleur dans la mise en page et les illustrations. La pagination, moins pléthorique que ces dernières années, permet d’envisager un rythme semestriel lorsque la matière le permettra, et de baisser considérablement le prix de vente de chaque numéro, grâce à la subvention du Conseil Général.

Cette refonte de la revue, symbolisée par un nouveau graphisme de la couverture, s’appuiera sur le site internet ouvert cette année. Cela devrait contribuer à mieux la faire connaître et à élargir – voire rajeunir – le cercle de ses lecteurs. Nous vous souhaitons une agréable lecture et restons à votre écoute pour toute suggestion liée à l’évolution de la revue.

Le bureau de l’association Études sur l’Hérault

Sommaire du n° 44-1 de la revue Etudes Héraultaises

In memoriam : Jean Nougaret

Archéologie, Protohistoire, Antiquité, Moyen Âge

Peuplement protohistorique dans la partie occidentale de la moyenne vallée de l’Hérault entre la fin de l’âge du Bronze et la fin de l’âge du Fer (Xe-IIe s. avant notre ère)

Ghislain BAGAN, avec la collaboration de Guilhem BEUGNON

La part du territoire dans la colonie romaine de Béziers :
marques sur tuiles et sceaux

Les abords de l’église Sainte-Eulalie à Montblanc (Hérault) : 
premières données archéologiques

L’atelier du sculpteur Petrus Brunus : de Saint-Gilles (Gard)
à l’abbaye de Gellone (Saint-Guilhem-le-Désert) ?

La chapelle de l’ancien hôpital de Nosseran (Le Cros, Hérault)

La Dragonne : de la métairie au château viticole. 
Dévolution et évolution d’une propriété à Béziers (1650-1925)

Époque moderne et contemporaine

Fontcaude (commune de Juvignac), établissement thermal du XIXe siècle

Les établissements Fouga (Béziers) à la lumière des archives des dommages de guerre. Construction et reconstruction d’ateliers modèles

L’abbé Gérard Alzieu, prêtre érudit du diocèse de Montpellier au XXe siècle

Hommages à Jean-Luc Fiches, Robert Ferras et Claude Alberge

Informations complémentaires

Année de publication

2014

Nombre de pages

164

Auteur(s)

Agnès BERGERET, André NOS, Christian DOUILLET, Claude RAYNAUD, Danielle BERTRAND-FABRE, Didier PORCER, Dominique GANIBENC, Élisabeth LEFEUVRE, Fatma ALILATE, Frédéric LOPPE, Ghislain BAGAN, Gilbert FÉDIÈRE, Guilhem BEUGNON, Henri MICHEL, Jean NOUGARET, Jean-Claude RICHARD RALITE, Jean-François MODAT, Jean-Paul ANDRÉ, Jean-Paul VOLLE, Julie LESCURE, Julien COPPIER, Lisa CALISTE, Marianne FREYSSINET, Marielle ORTIGOSA, Michel CHRISTOL, Noisette BEC, Patrice CERVELLIN, Philippe LACOMBRADE, Rémy PECH, Sarah LAURENT, Sylvain OLIVIER, Vivien VASSAL

Disponibilité

Produit disponible au format papier