Catégorie : Étiquette :

2.00

Description

Histoire du golf

Contexte et chronologie

Au début des années 1970, le golf en France était encore une activité confidentielle, pratiquée par quelques privilégiés dans des structures privées très fermées. Pour ce qui est de l’Hérault, c’était à l’époque un véritable désert golfique. Ce qui peut d’ailleurs sembler quelque peu paradoxal, quand on pense que le noble jeu de mail, proche cousin et probable ancêtre du golf, était très prisé dans la région de Montpellier aux XVIe et XVIIe siècles.

Il fallut attendre le début des années 80, 1984 plus précisément, pour qu’à l’initiative privée de Michel Thiaut, le golf de Coulondres, sur la commune de St. Gély-du-Fesc, ouvre enfin ses portes.

Situé entre mer et Cévennes dans une magnifique pinède, cette première structure répondait parfaitement aux besoins des nouvelles pratiques sportives de loisir tournées de plus en plus vers la pleine nature.

La voie était alors ouverte… Bénéficiant d’un développement de type explosif (195% d’augmentation du nombre de parcours entre 1980 et 1990), de nombreux projets allaient pouvoir se concrétiser.

Le 14 novembre 1987, René Couveinhes, député-maire de La Grande Motte, inaugurait le premier « 18 trous » du département, construit sur sa commune et dessiné par le prestigieux architecte américain Robert Trent Jones.

La même année, une structure plus modeste mais idéalement située aux portes de Montpellier voyait le jour en ciblant principalement un public de proximité. Ce petit centre d’entraînement, installé à Verchamp, à proximité de l’usine IBM, a joué un rôle essentiel en matière de formation des débutants et dans le développement du golf d’entreprise. Victime de l’urbanisation galopante, l’activité a dû y cesser il y a quelques années.

Tout s’enchaîna ensuite rapidement. En 1988, les frères Jeanjean, entrepreneurs à Baillargues, construisirent sur cette même commune un superbe parcours, ainsi que le complexe d’entraînement Golfy, afin de répondre aux demandes de plus en plus nombreuses des pratiquants.

L’année suivante, la commune du Cap d’Agde inaugura son magnifique parcours au bord de la Méditerranée sur un site d’exception dominant la mer.

Tout alla donc très vite, avec la précieuse collaboration entre la Ligue de golf et son président Robert Kusel et la Direction régionale de la Jeunesse et des Sports en la personne de Michel Heluwaert, inspecteur en charge du dossier.

En 1991, un audacieux projet se concrétisa sur la commune de Juvignac, aux portes du quartier populaire de la Paillade, sur le site de Fontcaude.

A Lamalou-les-Bains, un golf de 9 trous longé par la rivière l’Orb déroulait ses fairways à l’ombre du massif du Caroux.

Enfin, l’année suivante, dans la garrigue à l’est de Béziers, le joli golf de St Thomas voyait le jour et complétait le quadrillage du département.

Dix années, sept parcours… Le retard était comblé l’aventure pouvait continuer ! […]

Informations complémentaires

Année de publication

2010

Nombre de pages

3

Auteur(s)

Jean-Pierre POTVET

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf