Catégorie : Étiquette :

2.00

Description

Le VTT au Salagou

Les racines d’une aventure

En 1987, un article publié dans l’Express présentait le vélo de montagne à Grenoble et sur la Côte d’Azur. L’illustration apportée par l’auteur incitait à mieux connaître cette activité sportive qui s’implantait en France. Une manifestation appelée le Roc d’Azur, organisée au mois d’octobre de la même année à Ramatuelle me permet de mieux appréhender la réalité de ce sport. C’est le coup de foudre Sur le chemin du retour vers le Salagou, germe dans ma tête et celle de mon compagnon l’envie de faire des randonnées en vélo tout terrain au cœur de l’Hérault.

Nous prenons contact, à Nice, avec un importateur de VTT fabriqués aux Etats-Unis. Sur son invitation, nous visitons son entrepôt qui stocke une grande quantité de vélos de montagne de la marque Marin. Nous sommes sous le choc de l’émotion, mais le prix demandé, pour chaque vélo, dépasse nos possibilités financières du moment.

Peu de temps après, un journaliste rencontré au Roc d’Azur nous donne le contact d’un distributeur d’accessoires pour cycles qui distribue aussi des vélos de montagne. Il s’agit d’Alvarez à Auch. Ce commerçant détient un contrat de distribution de vélos de la marque américaine Specialized. Mais nous ne pouvons toujours pas nous offrir les deux vélos de nos rêves…

A la recherche de ressources financières, nous élaborons un projet susceptible de réaliser nos désirs. L’association Roc Evasion voit le jour et nous organisons des randonnées VTT, tout en profitant des revenus procurés par la location de vélos sur le site du Salagou, au cours de l’été 1988. Dans la pratique, nous hypothéquons un prêt étudiant en cours afin d’acquérir 10 vélos et de gagner un peu d’argent pour renflouer le prêt. En revendant le tout en fin de saison nous pourrions nous offrir les deux vélos désirés. Pour conforter nos choix, nous nous mettons en contact avec l’Association Française de Mountain bike (AFMB) et rencontrons le président Stéphane Hauvette : nous revenons riches d’idées de balisage de sentiers, d’organisation de randonnées.

Le rêve devient réalité

Fin 1988, le VTT intègre la Fédération Française de cyclisme et Stéphane Hauvette devient le premier président de la commission nationale du VTT. Porteur de cette responsabilité, il s’implante à Sommières pour organiser le VTT en Languedoc Roussillon. Il se met rapidement à la tâche et dès le mois de janvier 1989, lance le 1er rallye des « Terres de Sommières », et confie au mois de juin 1989 au club Roc Evasion (Michel Nogué, Gal Normand et Sylvia Jacquot) l’organisation du 1er Championnat de France de VTT. Ce dernier se déroule sur le site du lac du Salagou. Sous le haut patronage de la FFC, plus de 500 concurrents ont participé aux différentes épreuves sportives. La manifestation s’est déroulée sur deux journées au cours desquelles ont eu lieu un combiné avec un contre la montre individuel, un parcours de maniabilité et un cross country. Le tracé de cette dernière épreuve constitue aujourd’hui le circuit du tour du lac du Salagou. Cette organisation de haut niveau a permis aux membres de Roc Evasion d’acquérir une belle expérience dans l’organisation des grands événements, tant au plan du savoir-faire technique d’un organisateur qu’à celui, très complexe, du montage des dossiers qui intègrent la difficulté réglementaire des courses sur routes à celle du respect des contraintes d’usage d’un site naturel. […]

Informations complémentaires

Année de publication

2010

Nombre de pages

3

Auteur(s)

Sylvia JACQUOT

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf