Catégorie : Étiquette :

2.00

Description

La voile scolaire, toute une aventure

Au départ, peu de personnes, dans le département, pensent que la formation à la voile peut avoir sa place à l’école primaire. Pourtant nous savons que dans d’autres départements côtiers, surtout en Bretagne, où le climat est pourtant moins favorable que dans la région, elle est bien implantée et reconnue.

Nous nous adressons à l’association responsable du sport scolaire : l’USEP. Mais seule et sans moyens, cette association adhère au projet mais ne peut le financer. C’est l’UFOLEP 34 qui prend ce projet en compte.

La première action « voile scolaire » débute dans le département en avril 1970 à la Grande-Motte. La municipalité nous permet de naviguer dans l’avant-port avec les Optimists de l’école municipale l’UFOLEP engage un moniteur diplômé, et met à notre disposition une monitrice bénévole. A la surprise générale, l’activité, d’avril à juin, obtient un franc succès auprès des écoles. Elle reprend en septembre, octobre et novembre.

Pour des raisons compréhensibles de sécurité, la municipalité limite notre activité dans un coin du port, à certaines périodes de l’année, ce qui freine notre développement.

Nous cherchons donc une implantation qui nous permette de fonctionner tout au long de l’année scolaire. C’est ainsi que nous débarquons au VVF de la Grande Motte, sur l’étang du Ponant. Une base de voile existe, tenue par l’UCPA, mais elle ne fonctionne que pendant les vacances : cela tombe bien, c’est la période scolaire qui nous intéresse. L’UFOLEP-USEP passe une convention avec l’UCPA, qui met ses moniteurs, son matériel et ses locaux à notre disposition. Tous les matins et après-midi de la semaine scolaire une classe fréquente pendant 3 heures la base de voile. Les élèves viennent des écoles de Montpellier, de Mauguio, de Baillargues, et bien entendu de la Grande Motte. Le mercredi, les licenciés UFOLEP-USEP se perfectionnent au cours de stages. Au mois de juin, un dimanche, tous les élèves se rencontrent dans une régate conviviale. Des stages de formation à la voile sont organisés pour les élèves des Écoles Normales et pour les enseignants qui se perfectionnent pendant une semaine. Cette activité, qui connaît un grand succès, perdure jusqu’en 1974, où le départ de l’UCPA qui abandonne sa collaboration avec le VVF y met fin.

L’USEP qui entre temps a acheté 10 Optimists et armé un bateau de sécurité, cherche une nouvelle implantation. Tout le matériel est transporté à la base nautique du Salagou. Mais cette solution ne donne pas satisfaction. Trop éloignée de Montpellier, la base ne fonctionne que pour des stages le dimanche et pour 2 stages de formation des Normaliens, elle ne reçoit pas les scolaires.

Pendant l’hiver, grâce au prêt d’un moule par la base de Mèze et à l’aide financière de la Direction de la Jeunesse et des Sports qui commence à s’intéresser au projet, 6 Optimists seront construits par des volontaires de l’UFOLEP-USEP, dans les locaux de la Fédération des Œuvres Laïques. […]

Informations complémentaires

Année de publication

2010

Nombre de pages

2

Auteur(s)

Jean CATALAN

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf