Catégorie : Étiquette :

2.00

Description

Le fond Mourgue aux Archives départementales de l’Hérault (167J)
ou l’exceptionnelle ascension sociale d’une famille héraultaise
illustrée par ses archives

Historique du Fonds Mourgue :

Le 27 mars 2008, Gérard Orsel, de Fontainebleau, a donné aux Archives départementales de l’Hérault les archives de la famille Mourgue, originaire de Marsillargues, couvrant une période du XVIIe siècle à la fin du XIXe siècle. La donation et la remise officielle de ce fonds au Conseil général de l’Hérault par Gérard Orsel, descendant de la famille Mourgue, s’est déroulée le 2 mars 2009. Le fonds d’archives, intégré en série J (archives privées), est désormais conservé sous la cote 167 J Fonds de la famille Mourgue.

Les archives de la famille Mourgue, tout à fait remarquables par la richesse des pièces quelles recèlent, ont été classées à la fin du XIXe siècle par Edmond Mourgue (1807-1901), auditeur au Conseil d’État et ancien sous-préfet. Edmond Mourgue était alors le dépositaire des archives de son grand-père Jacques Antoine Mourgue (1734-1818), savant naturaliste et statisticien, ancien ministre de l’Intérieur de Louis XVI en 1792, et de son père Jean Scipion Anne Mourgue (1772-1860), secrétaire du général Dumouriez, secrétaire général du ministère de l’Intérieur (proche collaborateur du ministre Chaptal) puis préfet.

Edmond Mourgue a réalisé un classement chronologique des pièces selon les générations de la famille Mourgue et a rédigé un « Répertoire des archives de la famille Mourgue. Liste générale des dossiers » [1885] (167 J 2) qui structure tout le fonds en reprenant l’analyse très détaillée des pièces. Le système qu’a adopté Edmond Mourgue est organisé en cases (numérotées de 1 à 14), elles-mêmes divisées en dossiers (numérotés de 1 à 80) et sous-dossiers. Le but de ce classement originel était essentiellement généalogique, si bien que dans chaque dossier, Edmond Mourgue a complété les documents par de nombreuses notes manuscrites. Le classement opéré aux Archives départementales en 2009 a consisté à reprendre les dossiers et à les réorganiser en partie pour rétablir certaines inversions chronologiques.

La famille Mourgue : une ascension sociale exemplaire

La famille Mourgue est originaire au XVIe siècle des villages héraultais de Pomérols et Pinet où ses membres sont ménagers. Après les guerres de religion du début du XVIIe siècle, Jean Mourgue s’installe dans les ruines de Mauguio, avec ses 2 fils Jean et Jacques. Toujours mentionnés comme « ménagers », ils achètent une maison. Jean Mourgue père meurt rapidement et Jean Mourgue fils épouse une jeune fille de Marsillargues où il fixe désormais sa résidence.

Une branche de la famille Mourgue, précédemment installée à Marsillargues, y a acquis une certaine aisance. Ses membres, « rentiers de métairie », occupent des charges locales de conseillers politiques, consuls et maires perpétuels. Les Mourgue qui arrivent de Mauguio suivent leurs traces, et l’un d’eux, Jacques Mourgue, épouse en 1728 Claudine Mourgue de l’autre branche. […]

Informations complémentaires

Année de publication

2010

Nombre de pages

12

Auteur(s)

Julien DUVAUX

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf