Catégorie : Étiquette :

2.00

Description

Jean Moulin et la Grande Guerre : éléments d’analyse pour une réhabilitation

En 1915, deux jeunes biterrois âgés de 15 ans, se faufilent dans la nuit pluvieuse. L’un deux au moins est enveloppé dans une cape qui masque son visage. Il s’appelle Gaston Fosset. Il est habitué à ces sorties clandestines. Son camarade se contente seulement de l’accompagner parfois, pour décoller certaines de nombreuses affiches que la propagande de guerre applique régulièrement sur les murs. Ainsi, dès 1915, ce jeune garçon du nom de Jean Moulin, aurait commencé sa carrière clandestine en décollant des affiches ? Précisons d’emblée que le corpus des 47 affiches de propagande iconographique (essentiellement pour les emprunts de guerre), à partir duquel cette information est parvenue, a surtout été récolté par Gaston Fosset. Doté d’une âme de collectionneur, il est rapidement conquis par ces dessins de formats variés, colorés, chatoyants, que produisent des artistes reconnus, peintres militaires comme Jouas, ou caricaturistes comme Steinlein et Poulbot. Dès 1915, le premier emprunt de guerre est lancé. Dès lors, à chaque automne, toute la ville pavoisera aux couleurs de ces affiches multicolores, apposées sur les murs ou sur les vitrines des commerçants comme l’exige le ministre des Finances, parfois même données en récompense aux zélés souscripteurs. Pourtant, il n’est pas possible de partir de cet événement pour étudier la personnalité du jeune Moulin qui ne faisait qu’accompagner son ami. Toutefois, ce détail rappelle son talent d’artiste, peu connu, et nous pousse à nous interroger sur la personnalité de ce garçon, capable de braver les interdits, dans la nuit, pour s’adonner à une passion apparemment sage : l’art.

À travers les œuvres de la guerre, sur la guerre, nous tenterons de mettre en lumière des éléments de la personnalité de Jean Moulin vers l’âge de 16 ans, comparant ensuite avec les éléments de biographies déjà disponibles, nous tenterons une recomposition de la personnalité de ce héros.

UN TALENT AU SERVICE DE LA NATION

Les années 1910-1912 sont celles de la prime adolescence. Visiblement, elles furent décisives dans les orientations futures du grand résistant. En effet, depuis son enfance, Jean Moulin s’adonne à sa passion artistique : il réalise des esquisses, des dessins, souvent non datés. Sa production de l’immédiat avant-guerre, sûrement incomplète, se contente souvent de croquer des personnages méconnus, des silhouettes ; mais Moulin peint également des paysages d’apparence plutôt romantique. Pourtant, échappent à cette remarque deux portraits, l’un du Kaiser allemand, Guillaume II (document n° 1), l’autre, de la reine britannique, Victoria (document n° 2). […]

Informations complémentaires

Année de publication

2001

Nombre de pages

8

Auteur(s)

Joëlle BEURIER

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf