Catégorie : Étiquette :

2.00

Description

Le mouvement handisport

En préambule, il faut rappeler que le mouvement Handisport a pour mission de développer le sport pour les personnes en situation de handicap physique et sensoriel. Notre histoire débute dans le département de l’Hérault en 1974 avec la création d’une section sportive au sein de l’Atelier Protégé de l’APF au Mas Prunet, alors dirigé par Gilbert Catherine.

A l’initiative d’un collectif de familles, une association sportive est créée sous le nom de Montpellier Club Sportif pour personnes Handicapées Physiques (MCSHP) et Gilbert Catherine en est le premier président. Au fil du temps, l’association deviendra Montpellier Castelnau Handisport et enfin, politique aidant, Montpellier Club Handisport.

Cette initiative sera suivie de près par la création d’une association dans les hauts cantons à Lamalou-les-Bains, puis à Béziers, et plus tard par la section handisport du club de l’ASPTT Sète avec l’activité de tennis de table.

En 1978, Charles Deygas crée le Comité départemental Handisport de l’Hérault pour élargir la recherche de financements destinés au développement et au fonctionnement des clubs existants. L’opération a été grandement facilitée en 1980 par la naissance de l’Office Départemental des Sports de l’Hérault devenu aujourd’hui Hérault Sport.

Les activités alors proposées étaient essentiellement tournées vers la natation, le tir sportif, le ski, et le tennis de table. Celles-ci étaient organisées grâce à l’investissement bénévole des familles et des pratiquants eux-mêmes, avec les moyens du bord !

L’Hérault, terre d’accueil, a vu grandir la population des personnes en situation de handicap qui recherchaient à la fois des conditions climatiques favorables mais également des services à la personne dans le domaine des transports mis en place par le Groupement d’insertion des Personnes Handicapées du Languedoc-Roussillon (GIHP) ou des infrastructures médicales performantes comme le centre Propara.

Parallèlement au développement du Montpellier Club Handisport et des autres associations précédemment citées, plusieurs autres associations se sont créées pour répondre aux besoins de nouvelles pratiques comme le Montpellier Tandem Club, aujourd’hui présidé par René Delgado ou la section handisport du Judo Kwai de Frontignan. Toutes deux ont une action à destination d’un public déficient visuel et plus récemment des personnes sourdes et malentendantes qui ont intégré la Fédération en mai 2008.

Au-delà de l’organisation quotidienne du sport au sein des clubs et des sections, le comité a organisé de nombreux événements sportifs qui ont permis à la fois la reconnaissance de ce dernier auprès du public, mais aussi du mouvement sportif sans oublier les instances territoriales. On peut citer le tournoi de tennis Happy Hand organisé depuis 1986 jusqu’en 1997 par Philippe Robardet et Philippe Laville au Cap d’Agde, qui a réuni pendant ces années les meilleurs sportifs de la discipline.

On ne peut oublier également l’organisation des Jeux pré-paralympiques à Montpellier en 1992, avec l’appui de la ville de Montpellier et Hérault Sport qui ont permis à l’ensemble de la délégation française de se préparer pour les Jeux Paralympiques de Barcelone. Ce formidable coup de projecteur sur l’ensemble des disciplines handisport a permis non seulement une prise de conscience de la population sur la possibilité qu’ont les personnes handicapées de pratiquer une activité physique et sportive, mais également la mise en accessibilité de l’ensemble des équipements sportifs réalisée par la municipalité de Montpellier. […]

Informations complémentaires

Année de publication

2010

Nombre de pages

4

Auteur(s)

Stéphane JANNEAU

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf