Catégorie : Étiquette :

2.00

Description

Histoire d’un nectar : le muscat de Lunel

De Rivesaltes, Saint-Jean-de-Minervois, Mireval, Frontignan, Beaumes-de-Venise ou… Lunel : faites votre choix. Le meilleur des muscats, c’est toujours celui… que l’on préfère !

Écrivant l’histoire des muscats languedociens voici plus de dix ans, Alain Laborieux (1997) s’interrogeait longuement sur l’origine de ce vin musqué, ce nectar dont on voudrait reconnaître l’arôme capiteux dans les vins maintes fois mentionnés par Homère lorsqu’il narre le périple du roi d’Ithaque. « Vin doux », « vin fleurant le miel », « vieux vin de liqueur » qu’il faut couper d’eau si l’on veut le boire… Ce nectar, Polyphème le cyclope ne s’en prive pas, succombant à la douce somnolence qui rendra à Ulysse sa liberté !

C’est une affaire entendue, le muscat nous vient d’une vieille famille de vins liquoreux dont l’origine remonte à la plus haute Antiquité, vins mythiques, vins de fêtes et de rois. Mais la caution d’Homère ne répond pas aux questions : où, quand, comment le raisin muscat fut-il acclimaté en Gaule, puis vinifié, puis réputé ? Les auteurs grecs et latins ne nous apprennent rien à cet égard le « guide des vins » de la Gaule Narbonnaise reste, en large part, à écrire, et c’est probablement l’archéobotanique qui nous donnera la clé de cette origine obscure. Depuis peu en effet, les biologistes, associés aux archéologues, apprennent à déchiffrer le code génétique des fragments de bois de vigne et des pépins découverts lors de fouilles. Il y faut cependant des conditions particulières : découvrir des bois conservés dans l’eau depuis l’Antiquité, dans des puits, des sources ou des cours d’eau. Lorsque les conditions sont réunies, les analyses permettent d’identifier des familles de cépages.

Quant au muscat, on ne dispose pour l’heure d’aucune indication sur son introduction dans la région : le cépage vint-il du Proche ou Moyen Orient comme on le suppose, était-il cultivé dès l’Antiquité, doit-on penser à une innovation médiévale ? Nulle évidence ne s’impose à cet égard et si l’origine antique est la plus attendue, une introduction médiévale n’aurait rien d’improbable en regard des nombreux échanges méditerranéens qui se sont perpétués. Ne tranchons pas trop vite et laissons à la science le temps de progresser…

UN VIGNOBLE LIMITÉ À L’ÉPOQUE GALLO-ROMAINE

En 2006, avant la construction du nouveau lycée de Lunel, une fouille préventive a révélé les vestiges d’une ferme gallo-romaine sur un coteau à muscat, face au mas de Fourques où Jean Hugo vinifia longtemps le raisin doré… Dans l’un des bâtiments mis au jour, un pressoir et des alignements de jarres attestent qu’aux Ier et IIe siècles on vinifiait.., quoi ? Aucun résidu de fabrication ni aucun bois conservé n’a permis de pratiquer une analyse génétique. Patience… ! […]

Informations complémentaires

Année de publication

2011

Nombre de pages

17

Auteur(s)

Claude RAYNAUD

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf