Description

Comptes-rendus et Notes Brèves 2015

Jean-Michel FAIDIT : Ces Héraultais dans la Lune…

Les cratères de la Lune portent des noms de personnalités célèbres. Sur quelque 1500 cratères ainsi désignés, 166 sont dédiés à des Français, dont trois à des Héraultais.

Si la Lune a inspiré les oeuvres de Cyrano de Bergerac, Fontenelle et bien sûr Jules Verne, force est de reconnaître qu’elle n’intéresse plus grand monde. Considérée comme un astre mort, rares sont les observateurs à daigner y prêter attention, le plus souvent à la faveur d’une éclipse (comme celle de la « SuperLune » au périgée de ce 28 septembre 2015). Ce qui attire alors, c’est la coloration plus ou moins ocre-rouge de sa surface en fonction de la facilité – selon la densité des nuages – pour les rayons du Soleil déviés de traverser l’atmosphère de la Terre, explication apportée dès 1709 par le mathématicien montpelliérain Jean de Clapiès. De l’autre côté du Rhône, bénéficiant aussi d’un climat propice aux observations, l’aixois Peiresc, découvreur de la nébuleuse d’Orion en 1610 (après avoir soutenu à Montpellier son Doctorat auprès du jurisconsulte Jules Pacius), entreprit de réaliser, avec Gassendi et le peintre Claude Mellan, la première carte de la Lune en 1636. […]

Jean-Claude RICHARD RALITE : Joseph Chauvet (1794-1875) candidat au Musée Fabre

Nous avons déjà évoqué J. Chauvet (Etudes Héraultaises, n° 43, 2013, p. 231) dont la carrière fut surprenante. Grâce à P.-J. Bernard, nous venons d’avoir connaissance d’une correspondance (conservée aux Archives Municipales de Montpellier, 2R NC 1042, Musée Fabre, Dons et legs) dans laquelle nous trouvons son cursus complet qui nous manquait :

« Monsieur le Maire, Le soussigné Joseph-Marie Chauvet, natif du département de l’Hérault, a l’honneur de vous soumettre l’exposé suivant, aux fins d’obtenir l’emploi de conservateur du Musée Fabre de la ville de Montpellier, demeuré vacant pas le décès de Mr Matet [19 juillet 1870].

Dès 1811, époque à laquelle l’exposant termina ses classes au Lycée de Montpellier, il s’est livré résolument à l’étude des Arts, de l’Archéologie et au goût des collections. […]

Louis SECONDY : Au revoir à la Semaine religieuse

Le 21 septembre 2000 paraissait sous un nouveau format et une présentation totalement rénovée La Semaine religieuse du diocèse de Montpellier qui changeait de nom pour s’appeler Eglise de Montpellier. La couleur allait rendre plus attirante cette vieille revue du diocèse qui avait déjà 132 ans. Ce bulletin diocésain fut encore modernisé jusque dans son titre qui devint Eglise en Pays d’Hérault. A l’heure où la formule papier va disparaître après avoir vécu 147 ans, on peut essayer de mesurer ses principaux apports. Un bilan, si limité soit-il s’impose, au moment du passage à internet.

Cette revue naît le 8 août 1858. Sur les 92 évêchés de France et des colonies, 51 ont déjà une revue de ce type. De cette date à 2015, elle comportera plus de 7000 numéros. Elle a permis à de nombreux catholiques du diocèse, au clergé d’abord, mais aussi à de nombreux laïcs […]

Jean-Claude RICHARD RALITE : Carte archéologique de la Gaule, Hérault, Biterrois 34-5,
par Daniela Ugolini et Christian Olive, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2013

Avec ce volume de 635 pages se termine la Carte archéologique pour le département de l’Hérault qui est donc couvert par cinq volumes et qui offre une documentation exceptionnelle, depuis la Préhistoire jusqu’à la fin de l’Antiquité.

L’entreprise de cette Carte, commencée depuis longtemps par Michel Provost arrive à sa fin mais il est clair qu’elle ne marque qu’un moment de la recherche car fouilles et découvertes continuent d’avoir lieu dans les départements. […]

Jean-Claude RICHARD RALITE : Le Midi antique,
photographie et monuments historiques, 1840-1880, Arles, Snoeck éditions, 2014

le présent catalogue – de cent quarante photographies organisées en trois thématiques : « le monument en majesté », « la diffusion de l’image » et « l’approche archéologique ».

Nul n’ignore que les premières photographies datent du milieu du 19e siècle et que seuls les dessinateurs et peintres pouvaient transmettre une vision – leur vision – des monuments qu’ils rencontraient au cours de leurs voyages dans la France profonde. Dès lors, des photographes locaux ou venus d’ailleurs vont s’attacher de façon bénévole ou sur commande à réaliser la reproduction des monuments antiques du Sud de la France. […]

Jean-Claude RICHARD RALITE : Monastères et espace social

Il existe des ouvrages devant lesquels on ne sait ce qu’il faut en dire tant leur richesse scientifique s’impose, et dont on voit bien qu’il faudrait des pages et des pages pour être complet. C’est le cas des études réunies par Michel Lauwers sous le titre de : Monastères et espace social, genèse et transformation d’un système de lieux dans l’Occident Médiéval, Turnhout, Brépols, 2014, Collection d’Etudes Médiévales de Nice volume 15 (620 pages) avec la participation d’une vingtaine de collaborateurs. […]

Jean-Claude RICHARD RALITE : Le Centre Jean Bérard de Naples

Fondé en 1966 par le regretté Georges Vallet sous le nom d’un universitaire qui avait consacré ses travaux à l’Italie du Sud et à la Sicile, le Centre Jean Bérard n’a cessé de se développer et constitue depuis 2010 une Unité mixte de recherche du CNRS. Il est un centre de documentation, de recherches archéologiques et historiques, de colloques et d’accueil pour des chercheurs. Il publié des monographies dont les trois dernières datent de 2013 et 2014.

D’un monde à l’autre, contacts et acculturation en Gaule méditerranéenne (n° 42, 2013) est un volume qui rassemble des articles de Michel Bats nommé directeur de cet établissement en 1991. Il sut donner une forte impulsion aux travaux habituels, mais aussi agrandir la « surface » internationale. Ses articles touchent bien sûr à l’Italie mais la Provence, le Languedoc et la Péninsule Ibérique sont très souvent au coeur des publications. […]

Jean-Claude RICHARD RALITE : Jansénistes de l’Hérault

Le Jansénisme dans l’Hérault a eu une diffusion importante dont Emile Appolis a tracé un certain nombre de pages de son histoire. Après la publication en 1640 de l’Augustinus de Jansénius commencèrent un certain nombre de péripéties avec, pour sommet, les évènements de Port Royal. Les persécutions qui suivirent engagèrent un certain nombre de Jansénistes à quitter la France et à se rendre, en particulier, aux Pays-Bas. Les archives mêmes de Port Royal furent transférées à la cure d’Utrecht, suivies d’autres archives françaises entre 1730 et 1740. Certaines archives regagnèrent la France à Troyes. Enfin, aux Pays Bas, elles aboutirent aux Archives Générales du Royaume où elles furent inventoriées par J. Bruggeman(1869-1956) et A.J. Van de Ven : Inventaire des pièces d’archives françaises se rapportant à l’abbaye de Port Royal des Champs et son cercle et à la résistance contre la bulle Unigenitus et à l’appel (ancien fond d’Amersfoort), La Haye, 1972 ( 450 pages). […]

Jean-Claude RICHARD RALITE : Roger Hyvert (1901-1988) recenseur des Monuments Historiques de 1945 à 1965.

Pour tous ceux qui, à un moment ou un autre, se sont intéressés aux monuments, protégés ou non, d’une commune de notre région, le nom de Roger Hyvert est connu car, dans les cas les plus favorables, il existe un dossier constitué par ce modeste « artisan des monuments historiques ». […]

Informations complémentaires

Année de publication

2015

Nombre de pages

9

Auteur(s)

Jean-Claude RICHARD RALITE, Jean-Michel FAIDIT, Louis SECONDY

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf