Description

Cahier d'ARTS et TRADITIONS RURALES

N° 8 / 9

1995-1996

La Colonie Industrielle et Agricole d'Aniane (Hérault)

Articles gratuits

L’histoire d’Aniane est inépuisable …: depuis cinq ans, les études et publications se sont multipliées, de façon un peu décousue, mais avec le souci commun de mieux faire connaître ce terroir depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours.

En ce qui concerne le monastère, fondé au 8ème siècle par Saint Benoît, plusieurs études sont en cours ou, déjà, publiées. D’un gros dossier qui concerne l’ancien monastère, de la Révolution Française à nos jours, nous extrayons un chapitre qui concerne les mutineries de l’établissement pénitentiaire d’avril 1914 et d’août 1937 (nous avons peu de renseignements sur la révolte de la Noël 1898), telles qu’elles sont relatées dans la presse montpelliéraine : les points de vue des journalistes respectifs sont nuancés, entre le conservateur L’Eclair et le réformiste Le Petit Méridional.

Ces reportages sont accompagnés d’un rapport de l’inspecteur général J. Roumajon – dont nous devons la communication à son fils, le Docteur Y. Roumajon – et des pages consacrées à Aniane par Henri Gaillac dans son ouvrage classique de 1970 (deuxième édition augmentée en 1991).

La question des prisons des ordres religieux – qui avait suscité des réflexions du bénédictin mauriste du dix-septième siècle Dom Jean Mabillon – reste posée quand on sait qu’après la Révolution Française, nombreux ont été les monastères qui sont devenus des prisons, tant il est vrai que cette architecture pouvait déterminer cette réutilisation (voir les plans levés en 1895).

Pour mieux illustrer l’aspect des lieux au moment de « la Colonie » nous présentons une très importante suite de cartes postales de la fin du dix-neuvième siècle et de la première moitié du vingtième siècle qui permettent de voir ces bâtiments en activité.

Bien entendu, la presse nationale s’est aussi fait l’écho des événements d’Aniane. Nous abordons là, à la fois, les reportages et les études qui s’appuient sur les témoignages directs ou rapportés des « pensionnaires » des maisons de correction.

La question de l’enfance prédélinquente et délinquante n’est pas un problème récent. En 1898, dans La Feuille, Zo d’Axa (1864-1930) consacre deux numéros (20 du 19 novembre 1898 et 21 du 1er décembre 1898) aux enfants emprisonnés.

Tout ceci peut, aujourd’hui où l’établissement est fermé, paraître perdu dans le passé : en réalité les souvenirs qui restent présents chez les vivants (anciens détenus, gardiens, administratifs) et les ouvrages, avec ou sans eux, retracent l’histoire de l’établissement, à travers des témoignages directs, reportages ou même romans et études sociologiques et historiques.

En réalité, l’établissement pénitentiaire d’Aniane reste, aujourd’hui encore, un moment douloureux de l’histoire locale. le personnel de service était pour l’essentiel recruté sur place : les détenus, même si certains d’entre eux participaient à l’agriculture locale, restaient considérés comme des éléments dangereux et peu recommandables. la colonie d’Aniane ne pouvait être qu’un lieu d’enfermement déterminé, réglé et assuré par le Ministère de la Justice : ceux qui y étaient retenus se trouvaient placés au-delà d’une ligne morale et solide, fixée et admise par tous.

Il ne pouvait être question que de surveiller, de punir, de mater les révoltes par la force (1898, 1914, 1937) : expliquer, comprendre, réformer relevaient d’une infime minorité et n’étaient pas d’actualité dans cette première moitié du vingtième siècle, à Aniane comme ailleurs.

  • – Les « Révoltes » et « Mutineries » d’avril 1914 et d’août 1937, d’après la presse montpelliéraine.
    – Rapport de l’Inspecteur Général Roumajon à Monsieur le Sous-Secrétaire d’Etat de l’Enseignement Technique, Paris, 30.09.1937.
    – H. Gaillac, Les maisons de correction, 1830-1945.
    – Dom J. Mabillon, Réflexions sur les prisons des ordres religieux.
    – Colonie d’Aniane, quatre plans (1895)
    – La Feuille, n° 20 et n° 21, 20 d’Axa. Enfant Martyr, 19.11.1898 ; Au Biribi des Gosses, 1.12. 1898.
    – Photographies et Cartes Postales de la Colonie d’Aniane, documents de Georges VIALENG

Pour commander : Christian PIOCH,
6 route de La Boissière, 34380 Argelliers
(Courriel : christian.pioch@orange.fr / Téléphone : 04 67 57 67 13)

ou

Librairie Clerc à Montpellier

Informations complémentaires

Année de publication

1996

Nombre de pages

248

Disponibilité

Articles disponibles au format pdf, Intégralement consultable en ligne