Description

Notes et informations VIII, 2011

[De 1995 à 2010 nous avons publié, sous ce titre, des textes rapides dont certains ont pu donner lieu, ultérieurement, à des articles. Il s’agit de signaler des publications, des recherches, des manifestations concernant les diverses périodes de l’histoire sous la signature d’auteurs qui ont bien voulu collaborer à ces Notes. En ce qui concerne les publications, il ne s’agit généralement pas de comptes rendus critiques mais de faire connaître des travaux qui, d’une façon ou d’une autre, touchent le département de l’Hérault ou peuvent contribuer à de nouvelles recherches. J.-Cl. Richard Ralite]

L’ancienne église paroissiale Saint-Jean-Baptiste d’Aniane

Dans sa biographie (17 [26]) de saint Benoît d’Aniane († 821), Smaragde devenu saint Ardon († 843) évoque une église distincte de l’abbatiale : « quant à celle qui a été bâtie dans le cimetière, elle est dédiée à Saint-Jean-Baptiste qui, parmi les enfants des femmes, est le plus grand comme l’ont attesté les divins oracles [Evangile de Mathieu, 11, 11] mais ce n’est qu’en 1114 que cette église est citée dans le Cartulaire d’Aniane : Bertrand Lautard et son épouse Sénégonde donnent à l’abbaye les dimes qu’ils possèdent dans cette paroisse. La phrase d’Ardon n’a pas donné lieu à un commentaire particulier de P. Bonnerue dans sa récente édition de cette biographie. (Abbaye de Bellefontaine, 2001). […]

Une tête de jade découverte à Saint-Martin-de-Carcarès (Gignac, Hérault) au XIXe siècle

La petite tête en jade découverte dans une tombe de Gignac dans l’Hérault et dont il est question dans le numéro 992 de la revue « La Nature » de 1892 provient d’un site qui n’est pas daté. De l’aveu même de l’auteur de cet article, Mr. G. De Lapouge, le type de sépultures que l’on trouve dans cette nécropole ne possède aucune caractéristique susceptible d’orienter l’archéologue vers une datation, même approximative puisque ces inhumations très frustes ont été pratiquées dans la région depuis le néolithique jusqu’au moyen-âge. L’objet aurait été posé sur la poitrine du défunt qui l’aurait, toujours selon ses dires, porté en pendentif.

Le maquis Bir Hakeim, hier, aujourd’hui…

Ce maquis qui a été le plus important et le mieux structuré dans l’Hérault après son total « rapatriement » dans le département (J. Bonijol, R. Bourrier, H. Fumel, J. Vacquier, Pour le centenaire de la naissance de Jean Capel « commandant Barrot » (1910-1944), chef du maquis Bir-Hakeim, Etudes Héraultaises, 40, 2010, p. 329-333) à la suite du massacre de La Parade (28 mai 1944) a été très actif dans la région clermontaise jusqu’à la Libération de Montpellier. Commandé par Jean Capel puis par le Commandant Demarne et, enfin, par François Rouan dit « Montaigne », ce maquis a vu ses forces accrues par de nombreux jeunes patriotes dont certains refusaient le STO mais qui rêvaient tous d’en découdre avec l’occupant. […]

Pierre Torreilles, un poète parmi nous

Le Français n’a pas la tête très… « poétique » et le temps où le moindre ancien élève pouvait réciter telle oeuvre de notre panthéon est bien loin… D’origine gardoise Pierre Torreilles (1921-2005) est d’abord étudiant en théologie évangélique à Aix-en-Provence et refuse, en 1944, le STO : il rejoint les maquis cévenols puis, après son mariage avec Simone Sauramps en 1946, commence une carrière de libraire à Nimes puis à Montpellier avant de créer dans l’Imprimerie Sauramps, à Montpellier, un coin librairie qui va devenir un de ces lieux secrets où se retrouvent les clients, qui deviennent souvent des amis, et aussi une pléiade d’auteurs, poètes ou prosateurs, proches du surréalisme, artistes, peintres d’ici et d’ailleurs, qui feront de cette « caverne » un lieu exceptionnel jusqu’aux années soixante-dix où le transfert et l’extension de la librairie mettront un terme presque final, au moins là, à ces rencontres. […]

L’abbaye et l’ordre de Saint-Ruf

Créée en 1039 par quatre clercs en Avignon puis transportée à Valence en 1158, l’abbaye de Saint-Ruf est à la tête d’un ordre qui va atteindre un extension maximale au XIIIème siècle : 68 églises principales dont 56 en France, 8 en Espagne et 4 en Italie du Nord. Au XVème siècle l’ordre est déjà en décadence. […]

L’art des peintres préhistoriques

Sous la signature de Michel Lorblanchet vient de paraître un magnifique volume intitulé : Art pariétal, grottes ornées du Quercy, Rodez, 2010 qui constitue un corpus magistral des gravures et peintures les plus anciennes de cette région. Notre département n’est pas riche en ce domaine mais les quelques attestations repérées, dans la Vallée de l’Hérault, par exemple, trouvent là un contexte très documenté. […]

Archéologies antiques

Il ne saurait être question de signaler ici tous les ouvrages qui concernent ce domaine mais de marquer un point d’arrêt sur tel ou tel qui nous a été signalé ou envoyé. Fauduet a donné une nouvelle édition de son livre sur Les temples de tradition celtique, Paris, 2010. On sait que le fanum était ce sanctuaire de plan centré, généralement constitué d’une cella carrée au centre qui gardait la statue de la divinité, entourée d’une galerie ou déambulatoire. Ces édifices recevaient des offrandes de la part des fidèles : certains d’entre eux ont donné des quantités considérables de monnaies. Dans l’Hérault, on a recensé ces édifices à Balaruc-les-Bains, à Colombières-sur-Orb et aux Rives. Avec ce volume, il est donc possible d’insérer ces découvertes et celles à venir dans une longue tradition de la Gaule celtique et gallo-romaine. […]

A propos des histoires des communes

Chaque jour ou presque nous apporte de nouvelles histoires de communes concernant la totalité chronologique ou une seule période (très souvent ce sont les 19ème et 20ème siècles) avec aussi des monographies de quartiers, de monuments, d’hommes célèbres… Il ne saurait ici les recenser d’autant plus que leur diffusion reste souvent fermée aux limites de la commune et c’est presque par hasard que l’on découvre ces documents. […]

Le bronze et ses fondeurs

Depuis la Préhistoire et ses « cachettes de fondeurs » le bronze a été sans cesse fondu et refondu pour des usages multiples. L’étude de l’art des fondeurs est un domaine classique avec une attention soutenue pour les Cloches et aussi, depuis la grande enquête de Maurice Aguilhon, pour les statues érigées dans les endroits publics dont celles de la Marianne ! […]

L’Ecole des Chartes met à jour ses annuaires

L’Ecole des Chartes avait publié en 1999 et en 2005 la liste des archivistes paléographes qui permet d’entrer en relation directe avec non seulement les services départementaux mais avec des établissements où exercent ces fonctionnaires. Elle vient de publier en 2010, pour la dernière fois (informatique oblige !) […]

Napoléon III, Républiques et révolutions

Le Second Empire continue de faire recette chez les auteurs et éditeurs. En dernier lieu, vient de sortir par A.-D. Houte, Louis Napoléon Bonaparte, le coup d’Etat du 2 décembre 1851, Paris, 2011 qui montre le rôle décisif de certains hommes, très connus ou même inconnus. De Sète, nous parviennent deux études de Jacques Blin qui concernent ces […]

Moyen Age

Quelques nouveautés à signaler : Le livre des sentences de l’inquisiteur Bernard Gui, édité par Julien Théry, vient de paraître en 2010. Cet inquisiteur a joué le rôle qui lui avait été confié avant de terminer sa carrière comme évêque de Lodève (1324-1331) et a laissé un très grand nombre d’écrits qui font encore la joie des spécialistes pour les éditer et les commenter. Monique Bourin et Pascual Martinez Sopena ont réuni une série d’études sur le thème qui leur est cher : Anthroponymie et migrations dans la chrétienté médiévale, Madrid, 2010. Ce domaine a été largement renouvelé durant les dernières années et le présent volume permet de mesurer toute l’avancée des recherches. […]

Environnement et paysages

L’environnement n’est certainement pas une « invention » du 21ème siècle et, depuis longtemps, depuis toujours !, de nombreux écrits marquent les préoccupations humaines vis-à-vis le monde terrestre ou marin. Les mondes agricoles en politique, de la fin des paysans au retour de la question agricole (sous la direction de B. Hervieu, N. Mayer, P. Muller, F. Purseigle, J. Rémy, Paris, 2010) tentent de voir les transformations rurales depuis un demi siècle, liées à la dépopulation active qui a touché les agriculteurs et le nombre d’exploitations. […]

Poteries d’eaux, Terres de feu

Les catalogues d’expositions sont devenus aujourd’hui de véritables ouvrages de travail qui servent de référence et qui reçoivent, plus facilement que des thèses…, le soutien financier des collectivités locales au sein desquelles ces manifestations ont lieu. La Communauté d’Agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile a organisé en 2007 et en 2009 deux grandes expositions dont les catalogues méritent de figurer dans les meilleures bibliothèques. […]

Autour de la Seconde Guerre Mondiale, études et témoignages

Les actes du colloque international tenu à Grenoble en 2008 viennent de paraître sous le titre : Les militaires dans la Résistance, Ain, Dauphiné, Savoie, 194O-1944, Avon-les-Roches, 2010, éditions Anovi (un volume in 8° de 700 pages accompagné d’un CD). Orienté sur la région indiquée, ce volume dépasse très largement cet espace car il met en lumière sur le fondement militaire l’ensemble des questions et des acteurs de cette période. On peut affirmer que les études réunies vont servir de référence pour l’ensemble des recherches. […]

Monseigneur Giuseppe Wilpert et le sarcophage dit de saint Guilhem

Afin de rendre hommage à Mgr G. Wilpert (1857-1944), le Pontificio Istituto di Archeologia Cristiana, sous la direction de Stefan Heid, vient d’éditer un magnifique volume (Citta del Vaticano, 2008-9, 731 pages) en hommage à ce savant qui présente : « l’homme, le prêtre et le savant » dans toutes les étapes de sa vie et donne non seulement une biographie chronologique de ses publications mais un index très détaillé de ses dossiers, classés par matière, avec une précieuse table de toutes ses correspondances. […]

Murviel-les-Montpellier est-il l’oppidum des Samnagètes ?

Le site archéologique de Murviel-les-Montpellier a fourni, depuis le 17ème siècle, de nombreuses preuves de son existence antique qui sont conservées dans des Musées (Cabinet des médailles de la Bibliothèque Nationale, Musée de la Société Archéologique de Montpellier, Musée Lattara, Dépôt archéologique local…) et a été l’objet de fouilles archéologiques plus on moins suivies. Au 19ème siècle, dans le cadre de la recherche initiée par Napoléon III , des fouilles, conduites par un militaire en garnison à Montpellier, A. de Montgravier, avaient permis de disposer de relevés du dispositif fortifié et les membres de la Société archéologique de Montpellier avaient exploré certaines parties du site et conservé les découvertes. […]

Informations complémentaires

Année de publication

2011

Nombre de pages

11

Auteur(s)

Jean-Claude RICHARD RALITE, Marie-Gilberte COURTEAUD

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf