Mémoire d'Oc n° 079
Mémoire d'Oc n° 079

Mémoire d'Oc n° 79 (mars 2000)
L’an mille ou la naissance de l’urbanisme européen,
2 types politiques : Popian et Puéchabon

49 pages – (2000)

Introduction

I LES ORIGINES DE LA CONFERENCE

Ni la venue du troisième millénaire, ni l’emballement vécu au cours du dernier printemps pour l’Europe ne sont responsables de mon choix pour le sujet de cette conférence et de son titre. Mais tout simplement, un certain travail de recherches que je mène depuis quelques années sur le village où j’habite maintenant : POPIAN.

Ainsi, j’ai recueilli une multitude de données historiques, glanées aux Archives ou dans de nombreux documents, livres et monographies consacrées à notre région ou à nos villages héraultais.

Les « mille ans » d’histoire de ce village n’intéressent essentiellement – comme toutes les monographies, d’ailleurs – que ses villageois, surtout les familles qui ont leurs racines depuis fort longtemps ou qui les retrouvent à l’heure de la retraite. Les nouveaux venus pourront, pour leur part, y puiser les éléments pour mieux comprendre leur nouvelle localité, ses aspects, son environnement, son passé, les « Anciens »… Et leur adaptation sera plus facile en appliquant ce vieux dicton caussenard :

« Al pais ont anaras, camo veiras faràs »
Au pays où tu iras, tu te comporteras comme ceux qui y sont nés.

Tout un chacun a pu, comme moi, être frappé, en parcourant les guides divers ou dictionnaires topographiques à notre disposition, du nombre de villes ou villages héraultais qui sont déjà cités, mentionnés dés le Xe-XIe siècle ou même à une époque antérieure. C est le cas de Popian (dés 804 « valis popiensis », in « Cartulaire de Gellone ») et de Puéchabon (1088 – même source).

De là, il était particulièrement intéressant de savoir quels liens, quelles raisons, quelles motivations… étaient à l’origine de « cette explosion de nouveaux villages, accompagnée en général d’une forte concentration démographique et parallèlement une certaine désertion de terres habitées ».

Le point de départ de ce phénomène est l’épanouissement du « château-motte » et d’« église », conjugué à un réel essor économique et démographique. Mes recherches sur Popian m’ont permis d’illustrer cet état de fait pour l’aspect laïc et Puéchabon fournit l’autre facette, l’aspect ecclésiastique.

Contenu du numéro :

L’an mille

Les origines de la conférence, les sources.

Moyenne vallée de l’Hérault en l’an Mille :
     Le site,
     L’environnement historique,
     Le paysage.

Les modifications structurelles :
     Les nouveaux pôles,
     L’élan économique ou les nouvelles aspirations,
     Les nouveaux villages.

Popian et Puéchabon

L’histoire de deux villages :
     Popian,
     Puéchabon.

Mémoire d’Oc

Hôtel de Varennes
2 place Pétrarque
34 000 Montpellier

Blog : https://memoiredocsite.wordpress.com/
Contact : memoiredoc@free.fr