Mémoire d'Oc n° 057
Mémoire d'Oc n° 057

Mémoire d'Oc n° 57 (avril 1997)
Montpellier et son théâtre, crises et passions

70 pages – (1997)

Introduction

« Panem et circenses » : du pain et des jeux.

Beau projet pour jouir d’une paix sociale sans faille !

Depuis les Romains, la formule a fait florès. Du pain, il n’yen a pas toujours eu pour les plus défavorisés – et de nos jours encore, mais les jeux et distractions n’ont jamais manqué.

On a même dansé devant le buffet pour oublier qu’il était vide !

Aujourd’hui, je vous entretiendrai donc de distraction, de celle qui semble avoir toujours remporté les suffrages des Montpelliérains : le Théâtre.

Sans doute, savez-vous que l’édifice, plus que centenaire, qui se dresse sur la comédie, est le troisième avatar d’un projet qui a vu le jour au milieu du XVIIIème siècle. Les deux précédents ont été victimes du feu, et c’est de ceux-là que je me contenterai de vous parler ; le troisième est un sujet… trop brûlant.

Je vais donc vous conter la naissance du Théâtre à Montpellier, son organisation, les Règlements qu’on lui a Imposés avec plus ou moins de succès, les crises qu’il a traversées et les passions qu’il a suscitées.

Contenu du numéro :

Montpellier et son théâtre

Le spectacle ? oui, mais où ? Comment ? :
     Les premiers spectacles à Montpellier,
     Enfin, Richelieu vint…
     Construisons notre deuxième salle de spectacle,
     Et l’on recommence.

Que se passe-t-il derrière cette belle façade ?
     L’entreprise théâtrale,
     Les troupes,
     La saison théâtrale.

Au nom de l’ordre et de la décence :
     L’ancien régime : police et religion,
     La Révolution : pédagogie et politique,
     La Restauration et le Second Empire : morale et gros sous.

Mémoire d’Oc

Hôtel de Varennes
2 place Pétrarque
34 000 Montpellier

Blog : https://memoiredocsite.wordpress.com/
Contact : memoiredoc@free.fr