Mémoire d'Oc n° 046
Mémoire d'Oc n° 046

Mémoire d'Oc n° 46 (février 1996)
Une héroïne montpelliéraine,
Francèse de Cézelli (28 mai 1558-16 octobre 1615)
Défenseur de Leucate en 1589

91 pages – (1996)

Introduction

Francèse de Cézelli est née à Montpellier le 28 mai 1558 ; elle y est morte le 16 octobre 1615.

C’est une héroïne célèbre en Languedoc, à la suite d’un épisode dramatique des guerres de religion, lors de la défense du fort de Leucate en 1589.

C’est une inconnue dans l’histoire de France. Maitre Maurice Chauvet, avocat et écrivain montpelliérain a fort bien souligné cette particularité dans un article publié par « Midi libre« , grand quotidien d’information du midi, en février 1964.

« Françoise de Cézelli, dame de Montpellier, dont le buste de marbre orne le grand salon de la préfecture de l’Hérault, avec Cambacérès, Daru, Auguste Comte et Paul Valéry, devrait être l’une de nos grandes héroïnes nationales si l’ostracisme bien connu des manuels scolaires à l’égard de l’histoire régionale ne laissait volontiers dans l’ombre tout ce qui touche aux grands événements qui se sont déroulés dans nos provinces et qui, pourtant, ont eu bien souvent une répercussion nationale. Ouvrez un livre d’histoire, même du secondaire, vous y verrez comment la croisade des Albigeois y est escamotée tandis que la Terreur blanche qui n’excuse nullement l’autre, présente les Méridionaux comme des sauvages assoiffés de sang. Rien ou presque rien sur nos terribles guerres de religion, sur le siège de Montpellier aussi âpre et sanglant, pourtant, que celui de La Rochelle, rien sur la révolte de Montmorency, sur le siège de Perpignan, ni sur les furieuses batailles avec les Espagnols devant Salses et Leucate et rien, bien entendu, sur Françoise de Cézelli à qui on préfère Jeanne Hachette, de qui tous les enfants de France ont entendu parler.

Lors des VIIIèmes Assises de l’U.F.U.T.A. (Union Française des Universités Tous Âges), tenues à Rennes, au mois de mai 1995, Mémoire d’oc a présenté une série de communications consacrées à des femmes de Languedoc, plus ou moins connues, plus ou moins oubliées, comme Marie Durand ou Diane de Solas, Albine de Montholon ou Jeanne Calay.et bien sûr, Francèze de Cézelli.

L’accueil fait par les participants aux Assises de Rennes à ces portraits de femmes languedociennes, mais aussi bretonnes, champenoises ou bourguignonnes, est là pour témoigner de l’intérêt porté par les Universités du troisième âge à l’histoire régionale, à cette histoire locale trop souvent laissée dans l’ombre au profit de l’histoire nationale.

Contenu du numéro :

Francèse de Cézelli

Les marchands de Montpellier :
     Marchands et consuls,
     Les Cézelli, famille de Marchands.

Catholiques et protestants :
     Les rois de France et la Ligue,
     Montmorency et Joyeuse.

Jean de Barry et Francèse de Cézelli :
     Le gouverneur de Leucate,
     La tragédie de 1589,
     La Régente de Leucate.

La paix revenue :
     Francèze de Cézelli et ses enfants,
     Testament et mort.

Mémoire d’Oc

Hôtel de Varennes
2 place Pétrarque
34 000 Montpellier

Blog : https://memoiredocsite.wordpress.com/
Contact : memoiredoc@free.fr