Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Le territoire de la commune d’Agde est surtout connu pour les importantes découvertes archéologiques faites à l’intérieur de la colonie grecque ou dans ses environs. L’attention a été attirée essentiellement par les documents les plus anciens qui permettraient de fixer l’époque de la fondation du site ou de la colonie, au VIe ou au IVe siècle av. J.-C.

Durant ces toutes dernières années, une exploration archéologique plus suivie a permis des fouilles très précises : à l’intérieur de la ville antique, elles ont mis au jour un tronçon du rempart antique sud et des vestiges de l’habitat, et, d’autre part, à l’extérieur de la ville, une nécropole (plus de cent tombes fouillées en 1977 et 1978) qui date de la fin du premier âge du Fer et du second âge du Fer.

Il semblait donc important d’apporter les données numismatiques aux découvertes d’Agde afin de mettre en parallèle tous les documents connus. Déjà, en 1875, le Dictionnaire archéologique de la Gaule signalait que la ville d’Agde elle-même n’aurait pas livré de monnaies mais seulement ses environs. Cette situation n’était due alors qu’aux recherches limitées faites dans la ville antique totalement occupée par la ville contemporaine. Le territoire de la commune – le Dictionnaire archéologique de la Gaule signalait « sur les hauteurs, au Mont Saint Loup, des monnaies ibériennes de Narbonne » – a livré, le premier, des monnaies mais le site de la ville antique n’est plus maintenant un vide numismatique.

Nous avons donc conduit une enquête, depuis plusieurs années, auprès de tous ceux qui ont travaillé ou travaillent à Agde et nous pouvons ainsi publier la synthèse des documents connus actuellement.

Bien entendu pour Agde, comme pour les autres communes, les limites administratives modernes du territoire communal sont arbitraires et, même dans ce cadre artificiel, nous ne prétendons pas être complet. Nous souhaitons en tout cas que cette première synthèse invite ceux qui possèdent ou posséderaient des monnaies avec lieu de provenance à nous les faire connaître pour compléter un tableau qui présente encore trop de lacunes.

Notre étude sera organisée en deux volets : d’une part les deux trésors qui ont été découverts en 1920 et en 1938 aux environs d’Agde, d’autre part les monnaies isolées, rencontrées entre 1938 et 1975 à Agde même ou sur le territoire de la commune, qui sont parvenues à notre connaissance. […]

Informations complémentaires

Année de publication

1979

Nombre de pages

18

Auteur(s)

Jean-Claude RICHARD, Raymond ARIS

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf