Catégorie : Étiquette :

2.00

Description

Le paléolithique supérieur du bassin de l’Hérault

L’Hérault, petit fleuve côtier du Languedoc, traverse, dans la partie moyenne de son cours, les plateaux calcaires des hautes et moyennes garrigues du département de l’Hérault. De Ganges à Aniane, sur près de 30 km de long, la rivière s’inscrit dans les calcaires massifs du Jurassique supérieur, longeant au nord-ouest la retombée des Causses, avant de déboucher au Pont du Diable sur la moyenne vallée de l’Hérault.

Contrairement aux gorges voisines du Gardon, le Paléolithique de la vallée de l’Hérault, et pas seulement des gorges, reste mal connu malgré quelques mentions déjà anciennes comme celle de la grotte de Laroque (Gimon 1905). Cependant la vallée de l’Hérault et ses principales vallées affluentes, la Lergue, la Buèges et la Vis, représentent une voie de pénétration importante, assurant la liaison entre les Causses et les régions plus spécifiquement méditerranéennes.

Au début des années 1980, dans le cadre de la R.C.P. 576 du C.N.R.S. « Le milieu naturel au Quaternaire dans les causses du Massif Central et les vallées périphériques » nous avons entrepris d’étudier le Paléolithique supérieur de cette petite région. Les travaux sur le terrain, l’étude de séries lithiques inédites, et la révision des documents déjà connus apportent des éléments nouveaux pour la connaissance du Paléolithique supérieur Languedocien et font apparaître, en particulier, l’importance du Magdalénien (Bazile 1980 et 1981).

Si peu d’éléments nouveaux sont intervenus depuis la fin des années 1980, un renouvellement des connaissances, des études plus approfondis et une révision des données disponibles, autorisent la présentation d’un bilan sur le Paléolithique supérieur du bassin de l’Hérault et même de dégager quelque pistes de recherches (Bazile 1999, Philippe et Bazile 2000).

1 – Le Paléolithique supérieur ancien (Aurignacien, Gravettien)

Les indications concernant le Paléolithique supérieur ancien sont encore rares dans le bassin de l’Hérault. Dans la basse vallée de la Vis, en 1947, R. Octobon a fouillé la grotte des Camisards (St Laurent-le-Minier, Gard) qui lui a livré « une industrie de l’Aurignacien supérieur très complète (silex et os) » (in litteris) dans une couche unique : ce matériel a été récemment déposé au Musée Languedocien et une partie conservée par la famille. Un rapide examen de la série montre un Gravettien à micro-pointes à dos qui pourrait traduire un stade très tardif du Gravettien, voire un Epigravettien.

Plus récemment, P. Ambert a recueilli (Ambert 1994), malheureusement dans de mauvaises conditions stratigraphiques (remaniement), une industrie aurignacienne dans l’abri Rothschild creusé dans les tufs de l’Estabel à Cabrières (Hérault) la série comprend entre autres d’assez nombreuses lamelles à retouches marginales qui laissent envisager un rapprochement avec l’Aurignacien « O » des Gorges du Gardon (l’Esquicho Grapaou, la Laouza). La parure en coquillage accentue encore ce rapprochement (Barge 1983).

Il est, par contre, délicat d’attribuer avec certitude à l’Aurignacien les quelques pièces recueillies par M. Bernard Pauze, à Saint Bauzille-de-la-Sylve au lieu dit «  Les Ponteils  ». L’industrie, liée à des nappes caillouteuses solifluées, est assez pauvre et en mauvais état. La série comprend, certes, des grattoirs épais d’allure aurignacienne, mais également plusieurs pièces à retouches abruptes évoquant la retouche raclette. L’hypothèse d’un Magdalénien ancien n’est pas à écarter.

L’industrie du niveau 3 du Bois des Brousses (Aniane, Hérault), reconnue seulement sur quelques m², avec l’association gravettes, micro gravettes, pointes à cran, burins sur troncature et multiples mixtes, représentait les premiers indices certains de l’existence d’un Gravettien dans la région considérée. Cette pauvre association pose quelques problèmes, en particulier par la présence d’une micropointe à cran qui évoque plus la Provence et l’Italie que les rares sites gravettiens du Languedoc. Une série de datations absolues, en cours, devrait permettre rapidement de préciser l’âge de cette industrie originale. […]

Informations complémentaires

Année de publication

2010

Nombre de pages

14

Auteur(s)

Frédéric BAZILE

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf