Catégorie : Étiquette :

2.00

Description

L’abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert alias Gellone
dans la correspondance des papes
Inventaire des bulles délivrées par les papes de Martin IV
au dernier pape d’Avignon Grégoire XI (1281-1378)

A la sollicitation des directeurs des Etudes Héraultaises, je propose donc cette fois la collation des occurrences de l’abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert alias de Gellone dans la correspondance pontificale des papes d’Avignon, similaire à celle faite pour l’abbaye d’Aniane dans l’article paru dans le numéro 39, année 2009, de cette même revue. Beaucoup de remarques préliminaires sont valables pour les deux articles et il serait judicieux de se reporter à la première parution sur Aniane avant d’aborder cette nouvelle étude.

A priori ces deux abbayes bénédictines voisines n’ont rien de commun dans les vestiges monumentaux subsistant de cette période, avec un grand vide pour Aniane alors qu’à Saint-Guilhem se dresse encore un ensemble abbatial d’une remarquable beauté, très largement étudié sur le plan archéologique. Leur histoire au cours de la papauté avignonnaise les rapprocheraient-elles ? Une étude comparée minutieuse des lettres pontificales les concernant pourrait peut-être apporter une réponse. Et déjà voyons ce qu’il en est pour l’abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert.

La premier comparaison immédiate est le nombre des lettres l’attestant : 123 documents seulement, alors que pour Aniane, la réponse était de 308 documents. Cependant, cet écart dans les chiffres doit être sensiblement atténué du fait d’un abbé d’Aniane très souvent attesté comme exécuteur de lettres bénéficiales (sans doute en raison de sa présence à Avignon) et, plus encore, par le grand nombre de citations de l’abbé Pierre de Vernols, trésorier du pape Grégoire XI, amené par cette charge à intervenir dans de nombreuses affaires relevant du pouvoir pontifical.

Comme pour Aniane au temps de la papauté d’Avignon, il ne s’agit dans cet article ni d’une étude historique de l’abbaye ni de la prosopographie de ses membres, mais très simplement d’un tri des attestations de Saint-Guilhem-le-Désert données dans les bulles publiées pendant cette fourchette chronologique, cependant quelque peu amplifiée : en effet, à ce jour, la base de données « Ut per litteras apostolicas » que j’ai présentée dans le précédant article sur Aniane et sur laquelle j’appuie ma documentation, s’est encore accrue de la correspondance publiée de quelques pontifes en amont, en ayant incorporée les publication s des registres des papes régnant de Martin IV élu en 1281 à Benoît XI mort en 1303 et précédant l’élection au trône pontifical de Clément V le 14 novembre 1305, reconnu comme le premier des papes d’Avignon. Il eut été dommage de négliger cette augmentation de source et de se limiter à la seule période avignonnaise.

Ci-dessous je joins donc :

A – Liste des publications consultées pour ce travail de collation des lettres pontificales faisant mention de Saint-Guilhem-le-Désert à titre divers :

Registres des papes du XIIIe siècle

  • Registre de Martin V (1281-1285) par M. Prou, Paris, 1886-1888.
  • Registre de Honorius IV (1285-1287) par F. Olivier-Martin, Paris, 1901-1935, Paris, 1901-1935.
  • Registre de Nicolas IV (1287-1292) par E. Langlois, Paris, 1887-1893.
  • Registre de Boniface VIII (1292-1303) par A. Thomas, M. Faucon. G. Digard et R Fawtier, Paris, 1884-1939.
  • Registre de Benoît XI (1303-1304) par C. Grandjean, Paris, 1883-1905.

Lettres communes des Papes d'Avignon

  • Clément V (1305-1314) par les moines bénédictins, 7 vol., 1885-1957.
  • Jean XXII (1316-1334), Lettres communes, analysées d’après les registres dits d’Avignon et du Vatican, par G. Mollat, 16 vol., 1904-1947.
  • Benoît XII (1334-1342), Lettres communes, analysées d’après les registres dits d’Avignon et du Vatican, par J.-M. Vidal, 3 vol., 1903-1911.
  • Urbain V (1362-1370), Lettres communes, analysées d’après les registres dits d’Avignon et du Vatican, par M.-H. Laurent et autres, 13 vol., 1954-1989.
  • Grégoire XI (1370-1378), Lettres communes, analysées d’après les registres dits d’Avignon et du Vatican, par Anne-Marie Hayez, J. Mathieu et M.F. Yvan, 3 vol., 1992-1994 (qui correspondent à la première année du pontificat de Grégoire XI).

La suite des dépouillements par le Centre de recherche sur la papauté d’Avignon a été versée depuis 2009 dans la base Ut per litteras apostolicas, jusqu’à la cinquième année incluse. Les trois dernières années ont fait l’objet d’une publication par A. M. Hayez sous la forme d’un tirage papier de fichiers Word, avec un exemplaire déposé au Centre de recherche sur la papauté d’Avignon, à Avignon, et un autre exemplaire déposé à l’Archivio Segreto Vaticano à Rome. […]

Informations complémentaires

Année de publication

2010

Nombre de pages

15

Auteur(s)

Janine MATHIEU

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf