Description

Jean Nougaret le Languedocien
(1939-2013) Hommages a sa mémoire

* Chercheur associé EA 4424 CRISES, Université Montpellier III, membre de l’Académie de Nîmes
** Professeur émérite d’histoire moderne EA 4424 CRISES, Université Montpellier III
***Maître de conférences en histoire moderne EA 7352 CHROME, Université de Nîmes.

Il y aura bientôt trois ans que Jean Nougaret nous a quittés. Parmi ses nombreux amis, l’émotion et la tristesse de sa disparition demeurent profondes. Plusieurs associations lui ont rendu hommage dans l’année qui a suivi son décès, comme la Société archéologique a pu le faire à Montpellier à l’initiative de son président, ainsi que la revue Études héraultaises dans ses colonnes. Les membres du comité de rédaction de la revue ont unanimement accepté la proposition de leur directeur, Christian Guiraud, de consacrer un numéro de cette revue à la mémoire de notre ami. En effet, ils n’ignorent pas qu’il a été l’un des pères fondateurs des Études sur Pézenas et sa région qui préfiguraient la revue actuelle. Ils savent qu’il en était devenu le directeur en 1988 et qu’il l’est resté, sans ménager sa peine, jusqu’à sa démission en 2013, pour raison de santé. Tous sont convaincus que si la publication de la revue a pu se poursuivre jusqu’à aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à lui. Certes, cet hommage n’échappe pas totalement aux défauts inhérents à ce genre d’ouvrages. Il a été difficile d’éviter des répétitions dans la mesure où les auteurs ont souvent tenu à exprimer personnellement leur estime et leur reconnaissance. De même, il n’a pas été possible de faire écho, par des contributions particulières, à tous les domaines sur lesquels l’auteur de Montpellier monumental a mis sa marque. Malgré ces limites, les pages qui suivent entendent exprimer avec force ce qu’a représenté Jean Nougaret pour tous ceux et celles qui l’ont connu et offrir aux autres la possibilité de prendre la mesure de sa profonde humanité et de sa très riche œuvre, centrée sur la région qu’il aimait parcourir, le Languedoc.

L’ouvrage rassemble près d’une trentaine de textes d’une grande diversité apparente. Sans prétendre à l’exhaustivité, la bibliographie de près de deux cents titres qui le clôt montre, par sa longueur, l’activité soutenue de notre ami. Certains articles sont dus à la première génération de ses amis, ceux dont il avait fait la connaissance dès le début de la décennie 1960-1969, tels André Burgos, disparu brutalement l’été dernier, Michel Christol, Jean-Claude Richard Ralite et Louis Secondy. Il était alors étudiant à la faculté des Lettres de Montpellier. D’autres articles sont signés par une deuxième génération, dont ses étudiants à l’Université Paul-Valéry Montpellier III. D’autres encore le sont par ses collègues – comme Francine Arnal, Thierry Lochard et Jean-Louis Vayssettes – de l’Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, service qu’il a personnalisé en tant que Secrétaire pendant douze années de 1970 à 1982. S’ajoutent de nouveaux collègues de l’Inventaire et, plus largement, de diverses institutions liées à l’étude et à la défense du patrimoine régional, comme Agnès Bergeret, Laurent Hugues et Hélène Palouzié, ainsi que des collaborateurs plus récents des Études comme Danielle Bertrand-Fabre et Sylvain Olivier. Enfin, parmi ceux qui ont répondu favorablement à l’invitation des Études héraultaises à participer à cet hommage, figurent les représentants d’associations et sociétés savantes dont il était proche, Monique Bourin, Jean Hilaire, Jérôme et Paul Ivorra, Claude Lamboley et André Nos. […]

Informations complémentaires

Année de publication

2016

Nombre de pages

9

Auteur(s)

Danielle BERTRAND-FABRE, Henri MICHEL, Sylvain OLIVIER

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf