Description

Publication du
G.R.E.C. n° 15
(1980)

Publication gratuite

Au sommaire de ce numéro

Les inondations à Canet, p. 5-6.

Nous avons vu que les inondations et les menaces qu’elles faisaient peser constamment sur le village ont eu une répercussion profonde sur son évolution, et ont déterminé son éloignement progressif du bord de l’Hérault, et le transfert de l’église et du cimetière (voir précédentes rubriques). […]

Notes extraites des registres de la paroisse Saint-Julien de Nébian
pour les années 1763 à 1772
, p. 7-8.

REGISTRES des mariages, des baptêmes et des sépultures de la paroisse Saint-Julien de NÉBIAN pour les années 1763 à 1772), cotés et paraphés par nous lieutenant général mage et premier président en la sénéchaussée et siège présidial de BÉZIERS soussigne… […]

Numismatique et histoire ou l’histoire contemporaine à travers des documents trouvés dans la région de Clermont, p. 9-11.

Aujourd’hui, il s’agit d’une petite médaille de bronze, couverte d’une pellicule de vert-de-gris que nous avons décapée au moyen d’un bain d’eau additionné d’une pincée d’acide citrique. […]

Les grandes heures géologiques de Cabrières, p. 12-18.

Célèbre aujourd’hui par ses vins, CABRIÈRES l’a déjà été au XIXe siècle par ses fossiles et ses vieux terrains primaires.

Il y a, pourtant, un peu partout dans le monde, des étages géologiques de 500 millions d’années, et même beaucoup plus anciens, mais ceux des Monts de CABRIÈRES, partie orientale de la Montagne Noire, posent de telles énigmes aux géologues qu’ils vont attirer plusieurs générations de chercheurs.

D’autant que les fossiles qu’on y récolte exercent une certaine fascination sur les paléontologistes, par suite de leur taille exceptionnelle et de leur rareté. […]

A la découverte de la nature.
Quelques orthoptéroïdes de la région
, p. 19-23.

Les traditions culturelles de l’Occident, en particulier, ont sans cesse inondé de symboles et de comparaisons arbitraires la nature, aboutissant, par des moyens inavoués ou très sournois, me semble-t-il, à diriger politiquement les rapports de l’homme avec celle-ci. En étudiant ces curieux rapports qui unissent notre société et les animaux, on augmente la somme de ce que l’on sait déjà sur leur vraie nature, et surtout sur la nature humaine.

Ainsi les serpents, reconnus depuis l’aube de l’histoire, et par toutes les civilisations, comme générateurs de procréation, de santé, de longévité, de sagesse… représentent chez nous à ce jour la mort, la maladie, le péché, la luxure, le mensonge, la tentation… Alors !! ? […]

Commander ce numéro :

Informations complémentaires

Année de publication

1980

Nombre de pages

25

Disponibilité

Produit téléchargeable au format pdf