Mémoire d'Oc n° 051
Mémoire d'Oc n° 051

Mémoire d'Oc n° 51 (octobre 1996)
Jean-Jacques et Marie-Jacques Durand,
deux cousins... deux destins

78 pages – (1996)

Introduction

Le destin se plaît parfois à jouer des tours. C’est un lieu commun que de l’écrire. Les exemples fourmillent.

Celui que je vais raconter ici concerne une période troublée de notre histoire, que tout le monde connaît, au moins dans ses grands détails : je veux parler de la Révolution.

En revanche, les événements locaux qui concernent cette période sont peu connus, quand ils ne sont pas complètement ignorés.

Si j’écris « DURAND », cela n’évoque qu’une grande banalité. Il y a tellement de DURAND !

Si j’interroge : « Avez-vous vu la plaque apposée au N° 51 de la Grand’Rue Jean Moulin, sur l’immeuble qu’occupe l’établissement Singer ? », beaucoup répondent non.

C’est pourtant des « DURAND » que traite cette plaquette.

Il y avait une fois, cela commence comme un conte de fées – mais ce n’en n’est pas un – deux cousins germains qui avaient à peu près le même âge, portaient le même nom de DURAND et le même prénom de Jacques et vivaient tous deux à Montpellier.

Marie-Jacques étant né en 1758 était l’aîné, Jean-Jacques né en 1760, le cadet.

Leurs pères étaient frères et ils avaient le même grand-père paternel à qui ils devaient beaucoup.

Contenu du numéro :

Jean-Jacques et Marie-Jacques Durand

L’origine des Durand :
     François Durand,
     Raymond Durand.

Les deux cousins :
     Jean-Jacques-Louis Durand,
     Marie-Jacques Durand.

Monsieur le Maire de Montpellier :
     Les belles années,
     Les premières difficultés,
     La terrible année 1792.

Le drame de 1793 :
     La jeune République,
     Durand, champion du Fédéralisme,
     La route vers la mort,
     Le calvaire de Pauline.

De Durand-Palerme au baron Durand :
     Le cousin,
     Monsieur Durand-Fajon,
     L’épisode de la Scandinavia,
     Monsieur le baron Durand,
     La fortune de monsieur le baron,
     Les propriétés immobilières des Durand-Fajon,
     Les héritiers,
     La maison François Durand du temps d’Achille,
     Philanthropes, catholiques et royalistes.

Mémoire d’Oc

Hôtel de Varennes
2 place Pétrarque
34 000 Montpellier

Blog : https://memoiredocsite.wordpress.com/
Contact : memoiredoc@free.fr