Mémoire d'Oc n° 053
Mémoire d'Oc n° 053

Mémoire d'Oc n° 53 (décembre 1996)
Le passage de l’Infant Don Felipe en Languedoc

129 pages – (1996)

Introduction

Un après-midi, aux Archives Départementales de l’Hérault, rebuté par une recherche généalogique récalcitrante, j’ai, par délassement feuilleté le Tome 1 de l’inventaire de la série C. À la troisième page, mon attention fut attirée par la côte C41, ainsi conçue : « 1742 – Lettres du Cardinal de Fleury, du Marquis de Breteuil, de Saint Florentin, de Bernage et des ses subdélégués concernant le passage en Languedoc de l’Infant d’Espagne Don Philippe. Disposition à prendre dans les villes de son passage pour le cérémonial et les logements, itinéraire du Prince, présents à lui offrir à Montpellier lui destine »… etc.

J’étais intrigué. Un Infant. Un Espagnol… de passage dans notre province ? Mais où allait-il ? Qu’y faire ? Autant de questions que je me promis d’élucider. Je fis ma réservation et le lendemain me fut remis une grande boîte noire portant le N° C41, d’où je tirai une grosse liasse de papiers de toute sorte : lettres, minutes, états, mémoires, brouillons, etc.

Je me suis mis à l’étude de ce dossier. C’est le fruit de quelques mois de transcriptions et de recherches adjacentes effectuées aux ADH, à la bibliothèque municipale, aux archives municipales de Montpellier, de Narbonne, Béziers, Nîmes, etc. que je livre dans les quelques pages qui suivent.

Les citations auxquelles j’ai eu recours sont nombreuses. Trop, pourra-t-on m’objecter, mais l’exercice auquel je me suis livré aurait sans doute présenté moins d’intérêt – au plan historique s’entend – si j’avais, à leur place, utilisé le commentaire, la périphrase, ou encore j’avais fait appel à mon imagination pour combler quelques lacunes.

De toute manière, un événement comme le voyage de l’Infant Don Philippe permet d’établir, de démontrer qu’un parallèle peut être établi entre les voyages officiels de nos jours, qui déplacent beaucoup de personnalités et d’importantes forces de l’ordre, et ceux effectués au cours des siècles précédents.

Comme aujourd’hui, les autorités de l’époque devaient prévoir, planifier, organiser. Mais leurs difficultés étaient d’une tout autre dimension : les moyens de communication se résumaient à de la correspondance transmise par courriers ou express et l’accueil des visiteurs n’avait pas lieu dans des hôtels mais chez l’habitant, dont le concours n’était pas toujours volontaire.

Dans les quelques vers qui suivent, sans aucune prétention poétique, j’ai résumé à l’extrême les raisons du voyage de l’Infant et les étapes qu’il fit dans notre province :

Contenu du numéro :

Don Felipe en Languedoc

Les préparatifs généraux :
     Avant-propos,
     Le Languedoc et ses hommes,
     La nouvelle,
     Les raisons d’un voyage,
     Les premières mesures,
     Les courriers et exprès,
     La poste,
     Les instructions du Roy,
     Le départ de l’Infant.

Ordonnance et taxation des prix,
     Les équipages,
     La route,
     La Maison de son Altesse Royale,
     Les mesures de sécurité,
     Le cérémonial,
     Premier recensement des moyens,
     Les vivres,
     Les suites des Duc de Richelieu et Duc d’Agenois.

Les étapes du voyage :
     Fitou,
     La Palme,
     Sigean,
     Narbonne,
     Béziers,
     Pézenas,
     Gigean,
     Montpellier,
     Nîmes,
     Beaucaire, le pont de Beaucaire
     Épilogue.

Mémoire d’Oc

Hôtel de Varennes
2 place Pétrarque
34 000 Montpellier

Blog : https://memoiredocsite.wordpress.com/
Contact : memoiredoc@free.fr