Mémoire d'Oc 114
Mémoire d'Oc 114

Mémoire d'Oc n° 114
(novembre 2005)
Connaissez-vous le Jeu de Paume ?

44 pages – (2005)

Introduction

Il ya quelques années, j’ai essayé de vous expliquer la mise en place et le fonctionnement du service postal rural dans l’Hérault à partir de 1830.

1830, date phare et importante dans l’histoire de la Poste et dans l’histoire des Français, puisque c’est à partir de cette période que la distribution du courrier à domicile a été organisée.

Petits villages, hameaux, écarts, fermes ou châteaux isolés avaient vaincu leurs conditions de vie difficiles en étant visités par le facteur, dès qu’il y avait du courrier, d’abord tous les deux jours puis quotidiennement.

Cette organisation très précise avait été étudiée pendant plus de deux ans par les hauts responsables du service postal qui, à l’époque, n’était qu’un des nombreux appendices – si l’on peut l’appeler ainsi – du Ministère des Finances. Il est sans doute bon de rappeler le détail de la réglementation du service postal rural : chaque commune était dotée d’au moins une boite à lettres, dont l’emplacement avait été soigneusement étudié en accord avec le maire et l’inspecteur du service postal. Ladite boite était visitée et son contenu relevé, d’abord tous les deux jours puis quotidiennement par le facteur. Celui-ci, également, au cours de sa tournée, distribuait à leur adresse à chaque destinataire le courrier qu’il apportait du bureau de poste.

Le grand intérêt du service ainsi rendu résidait dans le fait que, dans chaque boite, était fixée une lettre en laiton dont, à partir de 1835 le facteur devait relever l’empreinte sur chaque correspondance trouvée.

Cette consigne impérative a été dans l’ensemble très régulièrement appliquée dès sa création et jusqu’à sa suppression en 1911. La présence de cet te empreinte de lettre (de A à Z) permet aux chercheurs et collectionneurs d’aujourd’hui de trouver l’origine exacte de la correspondance.

Contenu du numéro :

1ère partie
La magnifique histoire du jeu de Paume, selon Albert de Luze :
    Les origines orientales du jeu
    Le jeu en France
    Le XVIe siècle l’apogée du jeu
    Le XVIIe siècle, la mode se maintient
    Le déclin du jeu à partir du XVIIIe siècle
De la Révolution à nos jours
Le jeu de paume et le théâtre
Suivi d’un petit tour dans nos régions
Jeu de paume français
    Tennis anglais.

2ème partie
La courte paume chez nous :
de Marseille à Nîmes
A Montpellier :
    ce que dit Thomas Platter,
    ce qu’écrit l’Anonyme,
    retour à Albert de Luze,
    ce que l’on peut lire dans « les noms de rues » de Marcel Barral.
Le jeu de paume de Mme de Bussy
Une famille de paumiers montpelliérains : les Barcellon.

3ème partie
En guise de conclusion :
    la technique du jeu,
    la salle,
    la balle,
    la règle du jeu

Expressions que nous devons à la Paume

Le Serment du jeu de Paume,
Rappel historique.

Mémoire d’Oc

Hôtel de Varennes
2 place Pétrarque
34 000 Montpellier

Blog : https://memoiredocsite.wordpress.com/
Contact : memoiredoc@free.fr